Vous avez une question à nous poser ? Voyez s’il n’y a pas déjà été répondu dans la FAQ (foire aux questions) ci-dessous. D’autres questions sont ajoutées au fur et à mesure. Nous essayons de maintenir cette liste aussi à jour que possible.

Floppies et disquettes

Certains disques peuvent présenter des secteurs défectueux. Ceux-ci peuvent avoir été causés par les champs magnétiques auxquels les disquettes ont été exposées ou simplement par l’âge.
Nous disposons d’un logiciel pour réparer les disquettes (dans la mesure du possible), mais cela prend des heures et nous devons nous asseoir avec le logiciel pour extraire les données réparées de la disquette, afin de créer des emplacements pendant le processus de réparation. Cela n’est généralement pas nécessaire, mais nous avons récemment dû réparer un certain nombre de disquettes de cette manière (39 fichiers sur 42 ont été réparés et 3 se sont avérés irrémédiablement cassés). Si cela s’avère nécessaire, nous vous en informerons à l’avance et vous pourrez alors décider si vous le souhaitez ou non.

Une disquette peut être cassée de deux manières :

  1. parfois, le répertoire peut encore être vu et certains fichiers peuvent être copiés, mais
  2. parfois, il n’est plus possible de lire la disquette du tout. Il n’est donc plus possible de lire le répertoire. Dans ce cas, les chances de récupérer la disquette sont très minces.

Nous recevons parfois des disquettes d’un format autre que MSDOS. Il peut s’agir de disquettes provenant d’un système basé sur CP/M, par exemple un Radioshack TRS-80, un Commodore 128 ou un Amstrad PCW. D’autres formats d’Apple et de Commodore ne sont pas non plus standard. Assurez-vous donc qu’il s’agit bien d’un format PC, MSDOS ou Apple. Si vous n’êtes pas sûr, n’hésitez pas à les envoyer quand même, nous pourrons aussi le vérifier pour vous.

En principe, non, mais nous pouvons examiner avec vous comment vous obtenez les données. Souvent, vous pouvez déjà visualiser les fichiers assez bien avec un éditeur de texte. Nous vous fournirons bientôt plus d’informations à ce sujet. Veuillez lire cette page “CONVERSION DE DONNÉES” pour plus d’informations.

Les disquettes Apple sont-elles lisibles par vous ?

Mise à jour : pas pour le moment

Oui. Pour lire les disquettes Apple (avant 1998), il faut disposer d’un ordinateur Apple ou d’un équipement spécial. Le problème suivant est de savoir comment transférer ces données sur, disons, une clé USB (la clé USB a été développée en 1996, mais n’a été disponible sur les ordinateurs que bien après 1998). Par ailleurs, les disquettes Apple de 400 Ko et 800 Ko sont par définition illisibles par un PC. Toutefois, les disquettes de 1,44 Mo peuvent être lues à l’aide d’un programme spécial. Entre-temps, nous disposons d’un équipement spécial pour lire les disquettes de 400/800 Ko dans un format d’image de disque ; nous pouvons convertir manuellement ce format en format de 1,44 Mo qui, à son tour, peut être lu par un PC / Apple moderne. Donc oui, les disquettes Apple de 400KB/800KB et de 1,40/1,44MB sont lisibles par nous. C’est juste un peu plus de travail, ce qui signifie que le prix est également plus élevé.

Autres médias

Nous pouvons bien sûr lire les cdroms et les dvdr (disques dvd-r et dvd+r) pour vous, mais il semble peu probable que vous soyez intéressé par leur lecture s’ils ne présentent aucun problème. Il existe un phénomène appelé “disc-rot” ou “laser-rot”. Les archivistes ont les plus grandes difficultés à lire les supports optiques qui présentent ces phénomènes. Nous ne disposons pas encore d’équipements spécialisés pour tirer le meilleur parti d’un disque optique cassé. Vous trouverez un article intéressant ici.

Informations pratiques

Oui, vous pouvez certainement le faire (c’est souvent le cas), mais vous courez le risque – bien que faible – qu’elles soient perdues par le transporteur. Nous n’en avons pas encore fait l’expérience, mais nous n’avons aucune influence sur la manière dont les disquettes sont envoyées et nous ne pouvons en être tenus pour responsables. Il en va de même, bien entendu, pour les supports renvoyés. Nous en avons malheureusement fait l’expérience une fois, lorsque la disquette d’un client s’est perdue dans les services postaux. Heureusement, nous avons pu sécuriser les données.

Par conséquent, si vous estimez que le jeu en vaut la chandelle, vous pouvez nous envoyer le support. Mais pour le matériel important (historique, confidentiel, connaissances, etc.), que nous traitons avec intégrité, il est conseillé de l’apporter soi-même ou de le faire livrer par un service de messagerie.

Non, ce n’est pas possible ; certains processus nécessitent beaucoup de temps et une configuration minutieuse de l’équipement qui lira le support. En outre, la lecture est programmée.

Si vous souhaitez renvoyer les disquettes, les frais d’expédition seront ajoutés. En général, les clients n’ont pas besoin de renvoyer les disquettes une fois que les données sont sécurisées. S’ils souhaitent les récupérer, c’est généralement pour des raisons affectives (disquettes d’un père décédé, etc.) ou parce qu’elles font partie d’une personne importante ayant une valeur muséale.
Si vous avez indiqué que vous n’avez pas besoin de récupérer les supports, vous ne pouvez pas revenir sur ce choix car les supports seront réutilisés. Vous n’avez pas à craindre que les médias se retrouvent dans la rue. Il sera soigneusement retiré des médias.

Vous avez probablement déjà essayé de chercher avec Windows notepad / notepad, sur Apple vous avez text editor / text editor. Le fait est que ces derniers fonctionnent raisonnablement bien, mais les éditeurs gratuits les plus performants sont : BBEdit pour Mac et Notepad++ pour PC. Ils gèrent les gros fichiers de manière un peu plus robuste, peuvent mieux envelopper le texte (en réglant le flux de retour) et sont plus agréables à regarder.

Non, si nous ne pouvons pas lire le support, c’est-à-dire si nous ne pouvons pas en extraire un fichier, vous ne payez rien (quelle qu’en soit la cause : mauvais support, endommagé ou problèmes techniques de notre côté). Les seuls frais que vous payez sont les frais d’expédition si vous souhaitez récupérer le support.

Le respect de la vie privée et la discrétion sont d’une importance capitale pour nous. Ce n’est pas pour rien que les gens s’adressent à nous avec des données sensibles qui doivent être récupérées sur d’anciens supports. Nous avons effectué des missions pour des entreprises qui souhaitaient récupérer des documents contenant des secrets commerciaux, des particuliers qui voulaient récupérer des journaux intimes, des rapports et des mémoires, des célébrités néerlandaises qui avaient écrit des pièces de théâtre et qui voulaient utiliser les documents pour leurs biographies, des entreprises graphiques qui avaient besoin de photos, de logos et d’autres graphiques pour des réunions, etc.

En bref : vos données restent vos données et c’est un honneur pour nous que vous nous confiez vos données !